Blogue
05
05
2019

Positionnement vélo: Pourquoi notre système nerveux doit être mobile?

La position assise sur le vélo peut mettre beaucoup de tension sur la région lombaire et, par le fait même, sur votre système nerveux. De plus si vous travaillez assis toute la journée, il se peut que vous présentiez quelques rétractions qui peuvent vous empêcher de maintenir une position efficace sur le vélo sans douleur.

Très souvent en clinique nos cyclistes présentent une diminution de ce qu’on appelle la mobilité neurale.  Cet article vous permettra de comprendre pourquoi la mobilité neurale est essentielle à l’optimisation du positionnement.

Influence du système nerveux

Tout le monde a déjà entendu parler du « fameux nerf sciatique ». Il est important de comprendre lorsque l’on parle de douleur provenant d’un nerf, cette douleur est surtout provoquée par une irritation de celui-ci.

Le système nerveux peut être vu de façon simplifiée comme le système électrique à la maison. Votre dos est la boîte de fusibles de laquelle les fils électriques (les nerfs) sont arrimés pour que votre cerveau puisse faire contracter vos muscles et recevoir les sensations. Notre corps marche réellement à base d’électricité. Ce réseau de filage se rend jusqu’aux extrémités de vos pieds et, comme à la maison, chaque fusible (chacune des racines nerveuses au niveau de la colonne) est responsable d’une région en particulier de votre corps.

Par cette analogie il est facile de comprendre que s’il y a une interruption partielle ou complète du courant dans le nerf c’est à ce moment que les symptômes désagréables se manifestent. Ceci se produit majoritairement s’il y a présence d’une compression ou d’un étirement compromettant le passage du courant électrique à travers le nerf.

Mobilité neurale

En ce qui concerne les nerfs, il est préférable de parler de mobilité et non de flexibilité. Quand on évalue un muscle, on parle de flexibilité, car il est possible par la suite d’adresser les déficits par des exercices d’étirement et que les muscles ont une certaine capacité d’élongation. Par contre, les nerfs ne peuvent être étirés sans risquer de créer un « court-circuit » provoquant des symptômes douloureux.

En clinique, on peut évaluer la quantité de la mobilité du système nerveux d’un cycliste par un test bien simple.  En effet, le test de « SLUMP » reproduit un peu la position d’un cycliste assis sur le vélo. Si la mobilité neurale d’un athlète cycliste est insuffisante, elle peut compromettre l’atteinte ou le maintien d’une position aérodynamique et agressive.

Chez certaines personnes, il est donc parfois nécessaire d’augmenter cette mobilité par un exercice très simple tel que présenté dans le vidéo suivant!

Voici donc, l’exercice appelé le  « kick head », qui vous permettra d’améliorer, espérons-le, votre positionnement cycliste . Lors de l’exercice il est important de garder en tête que le but est de faire glisser le nerf un peu comme lorsque l’on passe la soie dentaire. 

« Kick head » : Position assise sur le bord d’une chaise effectuer un mouvement lent et continu du pied et de la tête simultanément. Penchez la tête et pointez le pied lentement, remontez la tête et le pied lentement.

L’astuce est de se souvenir que l’on doit remonter la tête lorsque le pied revient vers soi comme si l’on voulait « botter notre tête ». Effectuez 10 répétitions avec une légère sensation de tension dans la jambe sans plus. Il est également plus efficace de répéter 2-3 fois dans la journée.

* Aucune douleur ne devrait être ressentie après cet exercice. Si les symptômes ne s’estompent pas, cessez l’exercice. Consultez un professionnel de la physiothérapie au besoin.

En conclusion, si votre travail est sédentaire et que votre principale activité physique est le vélo, il est plus que probable que cet exercice puisse vous aider. Un prochain article concernant les causes possibles sur le vélo d’engourdissement aux pieds et les exercices à préconiser pour la région lombaire suivra sous peu.

 

Félicitations si vous avez lu cet article jusqu’à la fin. Vous êtes un(e) athlète sérieu(se)!

Partagez le lien avec vos ami(e)s.  Ensemble, continuons d’éduquer les sportifs.

Tags pour cette publication

Auteur Guillaume Coutu

Commentaires
0

Laisser un commentaire

Top