Blogue
09
11
2017

Pourquoi s’entraîner sur un rouleau est-il plus difficile que de rouler à l’extérieur?

Avec l’arrivée de l’hiver, plusieurs d’entre vous passeront beaucoup de temps sur le rouleau d’entraînement. Il est donc primordial de comprendre les différences au niveau biomécanique entre la pratique du vélo de route sur le base d’entraînement vs la pratique extérieure. 

Aujourd’hui, je vous explique donc pourquoi s’entraîner sur un rouleau est-il plus difficile que de rouler à l’extérieur.

La première chose à savoir, c’est que l’entraînement sur le rouleau se déroule en continu. L’entraînement à l’extérieur nous permet de prendre des pauses aux intersections et aux feux de circulation. Par contre, lorsqu’on s’entraîne sur une base d’entraînement, il n’y a jamais de temps d’arrêt. C’est donc dire qu’en plus de devoir pédaler en continu, il y a une variabilité de la cadence (rpm) beaucoup moins importante sur le rouleau qu’à l’extérieur.

Ensuite, comme vous le savez, la position du vélo sur la base d’entraînement est fixe.  L’entraînement intérieur ne permet pas au cycliste de monter et de descendre des côtes et ne permet pas non plus de se lever en danseuse aussi facilement qu’à l’extérieur.  Étant donné que le vélo ne peut pas se déplacer, la biomécanique et le corps du cycliste auront tendance à compenser de manière plus importante lorsqu’on s’entraîne à l’intérieur.

Les deux éléments précédents offrent une combinaison parfaite pour précipiter l’apparition de blessures de surutilisation.  En résumé, l’entraînement sur le rouleau fera ressortir les défauts et les problèmes biomécaniques du cycliste.

S'entraîner à l'intérieur

Pain Cave

Voici donc quelques éléments clés à vérifier afin de minimiser les risques de blessures lors de votre entraînement hivernal.

  • Assurez-vous d’écouter votre corps et de ne pas poursuivre un entraînement qui occasionne des douleurs ou des inconforts articulaires persistants.
  • Garder les séances d’entraînement sur rouleau de courte durée (60-90min) selon votre condition physique.
  • Assurez-vous d’avoir un positionnement optimal sur votre vélo qui n’occasionne pas d’inconfort.
  • N’oubliez pas de varier la cadence, l’intensité et la durée des intervalles. Variez votre entraînement le plus possible!

En vous souhaitant à toutes et à tous un entraînement à la hauteur de votre motivation!

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions ou à nous laissez vos commentaires. Et surtout, participez à notre concours!

Pour prendre RDV, c’est  par ici ⬇️

Loading...

Tags pour cette publication

Auteur Guillaume Coutu

Commentaires
0

Laisser un commentaire

Top