Blogue
19
12
2016

4 choses à savoir sur la tendinopathie

Le texte sur la tendinopathie qui suit est librement inspiré et traduit de l’excellent article suivant.

Le mot tendinopathie regroupe l’ensemble des problèmes de tendon douloureux.  Le terme “tendinite” est couramment utilisé à tort par une grande majorité de la population.  En effet, le “ite” de tendinite réfère à la présence d’un phénomène inflammatoire dans le tendon.  Par contre, il a été démontré dans la littérature scientifique que la tendinite n’est pas un processus exclusivement inflammatoire.

Les évidences actuelles, bien que préliminaires,  considèrent la surutilisation et les micros déchirures tendineuses comme l’événement déclencheur de la tendinopathie.  Par la suite, les mécanismes inflammatoires et dégénératifs produisent une cascade d’événements cellulaires menant à la tendinopathie.

Voici 4 choses importantes à savoir lorsque vous avez une tendinopathie:

 

1. Le facteur de risque le plus important dans l’apparition de la tendinopathie est un changement soudain dans la quantité de stress mécanique appliqué sur le tendon.  On peut penser, par exemple, à une augmentation du volume et/ou de l’intensité d’entraînement trop soudaine chez une athlète.

2. Le repos complet et exclusif n’améliorera probablement pas votre tendinopathie. Il se peut que la douleur diminue, mais le retour à l’activité physique sera probablement douloureux. Le repos ne permet malheureusement pas d’améliorer la tolérance de votre tendon à l’effort et au stress mécanique.

3. L’exercice est le traitement par excellence pour la tendinopathie.  Il est prouvé dans la littérature scientifique qu’il est essentiel d’augmenter progressivement la charge de travail sur le tendon affecté afin d’améliorer sa capacité à supporter le stress mécanique.

  • Les exercices doivent être personnalisés selon votre condition et votre sport afin d’avoir un effet optimal sur la récupération de votre tendon. Le physiothérapeute est votre principal allié dans la récupération et la guérison de votre tendon.
  • La tendinopathie est une blessure qui guérit lentement et qui demande une très bonne adhérence au plan de traitement de la part de l’athlète.  Il n’y a malheureusement pas de raccourci dans la guérison de cette pathologie.
  • Les modalités passives seules (massage, ultrason, infiltration, etc.) permettent rarement d’améliorer la tendinopathie à long terme.  Les exercices spécifiques vous permettront de progresser de manière significative dans le temps.
  • La prise d’anti-inflammatoire pourrait vous aider si votre douleur est très importante.  Par contre, gardez en tête que le mécanisme de blessure d’une tendinopathie est  une combinaison de surutilisation, d’inflammation et de processus dégénératifs au niveau du tendon.  De plus, les effets de la prise d’anti-inflammatoire dans le cas d’une tendinopathie sont peu connus.

En résumé, une prise en charge par un professionnel de la réadaptation et une progression d’exercices spécifiques sont vos deux principaux alliés dans la guérison d’une tendinopathie.

Quelques articles scientifiques pertinents pour approfondir vos connaissances :

#1: Article en anglais sur la pathophysiologie de la tendinopathie: pathogenesisoftendinopathies

#2: Article en anglais sur l’augmentation du stress mécanique sur le tendon: loadfactor

#3: Article en anglais sur les programmes de réadaptation pour la tendinopathie d’Achille et Patellaire: loadingprogrammes

Pour quelques idées d’exercices, vous pouvez cliquer ici. Si vous désirez rester à l’affût de ce qui se passe dans le monde du vélo au Québec, n’oubliez pas de suivre notre super Page Facebook.

Bon entraînement 😉

Auteur Guillaume Coutu

Commentaires
0

Laisser un commentaire

Top