Blogue
18
08
2016

Roulez Mieux: Comment prendre un virage en vélo?

Comment prendre un virage ?

Prendre un virage en vélo de route peut sembler des plus faciles, mais le faire correctement et efficacement est un peu plus complexe.  Cet article vous permettra d’améliorer vos habiletés techniques en virage afin d’être plus rapide et plus sécuritaire lors de la manoeuvre.

En vous pratiquant, vous arriverez à améliorer votre confiance dans les virages. Un stationnement sans voiture ou le circuit Gilles-Villeneuve est l’endroit idéal pour essayer, restez prudent!

 

Les différentes trajectoires possibles.

Les différentes trajectoires possibles. À vous de jouer!

Comment prendre un virage?

Théoriquement, pour prendre un virage en vélo de route vous devez « entrer large », coller l’apex de la courbe et « sortir large ». Évidemment, plusieurs autres facteurs peuvent jouer sur la trajectoire idéale et l’influencer.

L’approche du virage:

  • Restez détendu, les mains seront idéalement placer dans les “drops” afin d’abaisser le centre de gravité  et d’augmenter la stabilité. Placez un ou deux doigts sur les manettes de freins. Vous pouvez freiner avant la courbe, mais jamais lorsque le vélo est incliné, cela augmente les risques de glisser.
  • Ajustez vos braquets en fonction de la vitesse de relance anticipée en sortie de virage.

Pendant le virage:

  • Fixer l’apex virtuel de la courbe et prenez la trajectoire appropriée. Ensuite, regarder la sortie de la courbe.
  • Inclinez le vélo avec les hanches, le genou intérieur n’est pas sorti, il est en ligne avec le pied. Vous pouvez imaginer aussi mettre tout votre poids sur le pied extérieur de la courbe qui sera à 6h00 (180 degré).
  • L’inclinaison du vélo devrait être maximale à l’apex de la courbe (apex variable selon la courbe).
  • La pédale intérieure est à 12h00 (en haut) pour éviter qu’elle ne touche le sol.

Sortie du virage:

  • Redressez progressivement le vélo en gardant une trajectoire large.
  • Relancer le vélo pour regagner la vitesse perdue.

En peloton, signalez vos intentions de trajectoire et votre position aux autres. Par exemple, si vous êtes à l’intérieur de quelqu’un sans qu’il vous voie cela pourrait le surprendre. Des signes courts et clairs comme : « INSIDE » ou « OUTSIDE » sont souvent utilisés.

En course ou en peloton nombreux, les courbes plus prononcées peuvent être fatales pour les cycliste en fin de peloton. Il y a souvent un important mouvement d’élastique pour ceux-ci et perdent beaucoup d’énergie à relancer pour regagner la vitesse perdue. Je vous conseille d’être placé dans le premier tiers du peloton pour voir la sortie de la courbe, la prendre à bonne vitesse et diminuez le risque de chute.

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook pour découvrir les évènements et les capsules vidéos.

Collaborateur
Maxime Landreville, Cycliste passionné et Éducateur Physique.

10498684_10154257688585551_7522831086416777199_o1901380_10154010835035551_6880363879992781737_n

Auteur L'Équipe Physiovélo

Commentaires
0

Laisser un commentaire

Top